Comment décider en perma ou polycrises ? 

Les Echos, 24 octobre 2023.

Décider, c’est faire le deuil d’options possibles pour n’en privilégier qu’une. Franchir le Rubicon génère une fatigue physique, si bien que certains hommes et femmes réduisent drastiquement le nombre de décisions à prendre pour optimiser l’exercice du pouvoir. […] Dans un monde complexe et ambigu, désormais non linéaire et anxiogène, deux écueils au moins se présentent aux décideurs. Le premier ? Décider sous le coup de l’émotion. […] Second écueil : la décision « à la petite semaine ». Celui qui tranche est alors tenté de rester dans le contrôle de la situation pour ne pas perdre en autorité. En réalité, il n’agit pas, il réagit. […] Dans un monde alourdi par l’infobésité, difficile de ne pas naviguer à vue. Cependant, certaines règles restent valables : la décision stratégique revient au chef, les décisions tactiques et opérationnelles, plus rarement. […] Le repos, la prise de recul, le self-control, le tri dans la qualité et le tempo des décisions devraient être l’obsession du décideur, soucieux de ne pas perdre le contrôle de lui-même comme de la situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut