Le plan de succession, l’outil absolument indispensable

Les Echos, 25 janvier 2024.

La confiance des CEO et des membres de conseils d’administration d’organisations issues du monde entier faiblit quant à leurs capacités non seulement à atteindre leurs objectifs annuels mais aussi à conduire des plans à long terme, nous apprend une toute récente étude menée par Heidrick & Struggles auprès de plus de 2.300 CEO et près de 850 administrateurs du monde entier. Ce sont l’incertitude et la volatilité économiques qui préoccupent à 64% les CEO, suivies par des inquiétudes similaires en matière géopolitique (38%) et par de sempiternelles difficultés à attirer et à retenir les talents. Mêmes sources de fortes inquiétudes chez les administrateurs. […] Dans un environnement économique aussi compétitif, ne pas préparer une succession revient à faire perdre à l’entreprise la possibilité non seulement d’avoir la plus large palette de choix pour cibler le meilleur profil possible mais aussi de soumettre l’impétrant(e) à un programme de développement afin d’optimiser sa performance et, à terme, sa prise de fonction. […] Or, les processus en place dans les organisations pour remplacer le CEO posent problème à plus de la moitié des CEO et administrateurs interrogés par Heidrick & Struggles. Ils ne sont pas suffisamment en mesure de garantir une saine et pérenne gouvernance aux organisations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut