Les 100 derniers jours d’un dirigeant : une période à haut risque !

Les Echos, 17 janvier 2024.

La décision de changer de dirigeant est aussi importante qu’une acquisition transformante ou un nouveau cap stratégique. Pourtant, elle reste très peu accompagnée alors qu’il s’agit d’une décision dont le succès impactera l’entreprise durablement. Une telle situation doit se préparer longtemps à l’avance en faisant appel à des ressources tant internes (limitées, pour une question de confidentialité) qu’externes. C’est le rôle du conseil d’administration et de la direction que de protéger l’entreprise contre les risques majeurs. Comme les 100 premiers jours, les 100 derniers constituent une période à très haut risque, qui nécessite des ressources et un budget spécifique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut