Terres rares : pour défendre son monopole, la Chine lance ses trolls sur les réseaux sociaux

Les Echos, 30 août 2022.

« Deux experts en #cybersécurité, le groupe Mandiant, ainsi qu’Albert Zhang du think tank Australian Strategic Policy Institute, ont identifié des liens avec le parti communiste chinois. Mandiant souligne que les attaques visent également la société canadienne Appia Rare Earths & Uranium Corp. (CSE: API | OTCQX: APAAF). Selon eux, ces campagnes visent à retourner l’opinion publique contre l’implantation d’une usine de raffinage au Texas en utilisant le passé de Lynas Rare Earths Ltd. […] L’objectif final étant d’empêcher les #EtatsUnis de redévelopper leur filière de #métaux stratégiques. […] La #Chine extrait seulement la moitié des terres rares dans le monde, mais dans les faits elle contrôle presque l’ensemble de la filière puisqu’elle raffine 90% de ces métaux, selon un rapport de l’International Energy Agency (IEA). »

▶️ Pour en savoir plus sur la confrontation Chine / Etats-Unis dans la filière des terres rares, je vous invite à lire l’article « Les terres-rares, pétrole de la Chine, talon d’Achille des États-Unis » https://lnkd.in/gpVchV5d

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut